Déconsommation et Minimalisme

Aujourd’hui je vous écris un article un peu particulier car avec plusieurs blogueuses engagées pour l’environnement nous avons lancé un carnaval d’article qui à pour but de sensibiliser à l’écologie. Nous avons donc toutes écrit un article sur le thème du zéro déchet dans lequel on vous explique les conséquences et les solutions qu’ils existent pour y remédier. Vous trouverez aussi un ebook regroupant toutes ces solutions ainsi que les liens vers tous les articles.

Le thème que je vais aborder ici et le minimalisme et donc d’une certaine manière, la déconsommation.

Et là tu vas me dire, minimalisme … Quésaco ??

C’est le fait de posséder seulement les choses dont tu as besoin et surtout dont tu te sers régulièrement.

IMG_5193

Bien sûr, à toi de définir et de savoir quels sont les objets dont tu te sers dans ton quotidien.

Mais Marion … Quel est l’intérêt d’avoir peu de choses ?  C’est quand même cool d’avoir pleins de bibelos, des placards remplis de vêtements pour avoir le choix de s’habiller le matin ! (Ouais j’ai une petite voix qui parle dans ma tête en ce moment …!)

C’est vrai que ça peut paraître cool. Surtout pour nous, les femmes. Nous aimons avoir pleins de maquillages ou pleins de jolies fringues pour avoir le choix. Mais posons-nous la question sérieusement. Combien de fois, nous sommes nous retrouver devant notre garde robe débordante et nous dire « Putin ! J’ai rien à me mettre ! », je pense également que ça nous ait toutes arrivé d’acheter un nouveau vêtement en boutique, de rentrer à la maison et de remarquer que nous avions pratiquement le même … Ou alors de le laisser dans un coin et de l’oublier pendant plusieurs mois…

C’est sympa c’est petits exemples, Marion, mais on connais toujours pas l’intérêt de posséder moins !

Trousse de toilette minimaliste
Trousse de toilette minimaliste

Tranquille Emile, j’y arrive !!!  Tu ne trouves pas que toutes ces choses que l’on achète, par envie soudaine très souvent imposer par la société  (coucou les publicités, la TV et les influenceurs qui essaient de nous vendre du rêve !) s’accumulent et finissent aux oubliettes … C’est ce qui s’appelle du gaspillage ! Il n’y a pas que le gaspillage alimentaire dans la vie, il y a aussi le gaspillage des objets du quotidien.

Pour information, 100 milliards de vêtements sont produits par an, environ 114€ d’habits ne sont pas portés dans un logement et l’équivalent d’une benne de vêtements est jetée chaque seconde!!!

Bon d’accord… Mais comment on s’y prend ?

Quand j’ai commencé à réduire mes déchets, je me suis très vite rendu compte que pour générer le moins de déchets possible on tends forcément vers le minimalisme et on réduit forcément nos achats.

On accumule tellement de choses inutiles au cours de notre vie, qu’on souhaite garder car ceux sont des souvenirs, ou alors « on sais jamais, ça pourra servir ! ». 

La première chose à faire et donc de trier !!! Et faire différents cartons « à donner », « à jeter » ou « à vendre ». De mon côté, j’ai profité de mon déménagement en janvier 2018 pour faire un premier tri dans mes affaires. J’ai eu du mal au début, de me séparer de mes affaires. Mais aujourd’hui, ces affaires ne me manquent pas ! J’essaie de refaire ce tri à chaque changement de saisons. Adieu mes dizaines de chaussures, centaines de vêtements, dizaines de sacs de marques et bonjour l’application Vinted !!!

Pour les vêtements un peu abîmés et trop vieux je les aient donné au collecte de relais (et oui, comme ça pas de déchet 🙂 ).

Résultat, j’y vois beaucoup plus clair dans mon placard, qui a considérablement réduit et qui est super bien rangé en plus 😉

Lorsque j’ai besoin d’un nouveau vêtement ou si j’ai envie de me faire plaisir. J’ai une règle à laquelle je ne déroge jamais. 1 vêtement entré = 1 vêtement sorti 🙂 . Comme cela je n’augmente pas mon nombre de pièce.

Et c’est beaucoup plus simple pour m’habiller le matin aussi !

Autre domaine dans lequel il fallait que je fasse le tri … Les livres ! Et oui, la lecture est une de mes passions dans ma vie. Mais soyons réalistes, à part mes livres préférés dans lesquels j’adore me replonger, les autres été lus une seule fois et prenaient pas mal la poussière par la suite. Donc grosse décision à prendre mais la solution était logique … J’ai fait un don à ma médiathèque. Et pour ne pas en racheter de nouveaux et reprendre à accumuler, j’ai pris un abonnement à la médiathèque. Aujourd’hui je continue donc à lire 3 à 4 livres par mois sans avoir une bibliothèque qui déborde. Et niveau budget c’est juste super intéressant 😉 (Abonnement 14 €/an à la médiathèque de Valence avec la possibilité d’emprunter sans modération !!!).

Je suis très loin d’être une grande minimaliste. Mais aujourd’hui, j’essaie réellement de me poser la question suivante avant tout achat : « Est-ce que j’en ai vraiment besoin ? ». Et si j’en ai vraiment besoin, je me tourne automatiquement vers le marché de l’occasion.

Et vous savez quoi ? ça fait tellement du bien d’y voir plus clair chez soi et dans ses placards … Ça permet aussi de reprendre le pouvoir sur notre portefeuille et notre façon de consommer!

De plus, à côté du problème de la société de surconsommation et d’épuisement des ressources de la planète, je pense qu’il faut également remettre en question notre rapport à la possession. Se questionner sur nos besoins d’achats et prôner la sobriété heureuse. Attention, sobriété heureuse ne veut pas dire ascétisme, mais elle souligne l’importance d’augmenter la nécessité d’être avec moins d’avoir.

 

Nous devons notre vie à la vie et tout ces objets ne sont pas la vie, la nature, notre Terre Mère est la Vie. Je suis sûre que nous pouvons nous épanouir en nous baladant dans la nature, en observant cette dernière ou en l’écoutant. Oublions tout ces gadgets du 21ème siècle ils sont tellement futiles, impersonnels et dépourvus d’intérêt.

 

Cet article participe à l’événement « Green révolution » du blog www.humanite2.com

Voici le lien des articles d’autres blogueuses que je te conseille vivement de découvrir ! Bravo à toutes les filles.

Daphnée – Positive n’ Green : http://positivengreen.com/blog/10-astuces-pour-faire-des-economies-deau/

Anaïs- ma famille au vegetal 

https://mafamilleauvegetal.wordpress.com/?p=5282

Anaïs – Naturofeel : 

https://naturofeel.com/2020/05/13/battle-fond-de-teint-conventionnel-vs-ethique/

Célia – Made in Ali :

http://madeinali.fr/14-gestes-zero-dechet-a-adopter-facilement-au-quotidien/ 

Marine – Ekothropi :

https://www.ekothropie.com/post/faire-ses-courses-en-vrac

Marie – Marie Objectif Zéro Déchet :

https://marie-objectifzerodechet.fr/les-menstruations-en-mode-zero-dechet-le-cout-economique-des-regles/

Léa – Le Comptoir Durable :

https://www.comptoirdurable.com/blogs/astuces/3-conseils-pour-un-bebe-ecolo-et-zero-dechet

Nadia Sby

https://ahimsafr.us20.list-manage.com/subscribe?u=e0bc5bbe7b8c7e4eb53e86a6e&id=366b3e1472

Lilou- Move Your Earth

https://moveyourearth.wixsite.com/moveyourearth/post/6-d%C3%A9chets-%C3%A0-supprimer-facilement-de-votre-cuisine

Anne-Charlotte – Happy Chantilly

https://www.blog.happy-chantilly.com/le-slow-lifestyle-pour-proteger-notre-planete-et-etre-plus-heureux

Andréa – @bulledemarbre

https://www.bulledemarbre.com/single-post/2020/05/19/Mes-astuces-et-recettes-anti-gaspi-préférées-template-gratuit-planning-des-repas

Margot – @margot.guilbert | Bloomers.eco

https://bloomers.eco/guide-des-matieres-ecologiques-vs-conventionnelles 

Morgane – Vivre au naturel 

https://humanite2.com/pourquoi-les-recifs-coralliens-meurent-ils/

 

Un grand merci à Morgane, pour m’avoir proposer d’y participer !

 

 

Publié par

Salut à tous ! Je m'appelle Marion, j'ai 26 ans et suis passionnée de voyage, d'écologie, de mode et de vivre façon "zéro déchet". A travers ce blog vous pourrez découvrir (ou re découvrir) quelques astuces pour réduire vos déchets tout en gardant votre féminité. Bonne découverte !

4 commentaires sur « Déconsommation et Minimalisme »

  1. Pendant des années, avoir moins d’objets au quotidien me faisait vraiment de l’oeil sans jamais vraiment réussir à m’en séparer. C’est pas juste une question de volonté, c’est tout un rapport aux objets qui doit changer et ce n’est pas si facile.
    Maintenant je suis devenue ultra-minimaliste, j’ai une de mes copines qui me demandait il y a quelques semaines: « Mais tu ne t’ennuies pas à porter tout le temps les mêmes fringues? »… Bah non connement. Je me sens bien dedans, je n’ai pas d’impératif boulot où je dois être en tailleur ou une connerie dans le genre. Mon short et mon legging me suffisent depuis près de 3 mois… Je crois que ma copine n’a toujours pas compris ce qui me plaisait dans ce mode de vie…

    1. Bonjour, je suis tout à fait d’accord avec toi, ce n’est pas seulement une question de volonté c’est l’ensemble de notre rapport à la possession et à la consommation qu’il faut revoir. Et c’est seulement après que l’on comprends que tout ce superflus ne nous rends pas heureux .. Bien au contraire, il nous aspire dans la spirale infernale de la consommation et des bien matériels… Je comprends ta copine, c’est des discours que j’entends très souvent autour de moi … Mais nous ne pouvons pas forcer les gens à passer le cap, c’est un travail qu’ils doivent faire pour eux même et avec eux mêmes.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.